L'arthrose et la Fatigue

Plus de 50% de la population adulte est atteinte par ce mal l’arthrose qui se caractérise par une douleur lors du fonctionnement de l’articulation rapidement calmée par le repos, elle réapparaît souvent à l’effort ou lors d’une grande fatigue ; arthrose et la fatigue sont souvent liées.

Pourquoi ça fait mal l’arthrose ?

Le cartilage protège les extrémités des os et permet leur glissement harmonieux. Avec l’arthrose (vieillissement du cartilage), le cartilage se fragilise, se fissure, s’amincit et finit par disparaître.
L’os au voisinage réagit en s’épaississant et en fabriquant des ostéophytes (production d’os assez anarchiques autour de l’articulation au moment des poussées de la maladie.
Douleur fatigue apparaît souvent au moment de grosses crise arthrosique.

Que faire soi-même ?

Pour soulager douleur et fatigue, cessez le mouvement douloureux et prenez des antalgiques (paracétamol, aspirine) ainsi que quelques compléments en vitamines. En cas de douleur persistante ou d’anomalie de l’articulation après une infiltration et si la douleur arthrose persiste appelez immédiatement le médecin ou consultez en urgence pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’une infection exceptionnelle mais grave.

Pour soulager douleur arthrosique, le médecin prescrit le plus souvent des anti-inflammatoires et des infiltrations. Ce sont des injections faites dans l’articulation ou à son voisinage.
Elles utilisent surtout (mais pas seulement) des dérivés de la cortisone en petite quantité et des anesthésiques locaux.
Pratiqué uniquement par un médecin, le geste est très précis et nécessite une pratique rigoureuse et habituelle.
Le geste est généralement peu douloureux sur le moment.
Parfois, une douleur transitoire est perçue dans les heures qui suivent et également une petite fatigue.
Elle est bien calmée par les antalgiques usuels. Un repos total de 2 heures est impératif après pour garantir un maximum d’efficacité. Le médecin s’il constate une fatigue du patient prescrit également des compléments alimentaires et vitamines.

Le traitement homéopathique est également efficace pour soulager les douleur arthrose mais s’il est pris régulièrement. Il associe Rhus toxicodendron, Bryonia ou arnica avec calcarea phosphorica, C fluorica ou C.carbonica, et des remèdes spécifiques : viola odorata pour poignet, caulophyllum ou actaea spicata pour les phalanges des doigts.

Si besoin, l’oligothérapie et l’organothérapie diluée dynamisée peuvent être associées.

La phytothérapie, harpagophytum (ou griffe du diable) donne des résultats spectaculaires sur arthrose douleur associés ou non aux oligo-éléments (silicium, sélénium et cuivre). Le protocole de sa mise en œuvre est précis et les doses doivent être adaptées. Des OPC adjoints assurent la protection contre la dégradation du cartilage.
La prêle en poudre ou en décoction est un excellent reminéralisant : on peut l’associer à Galeopsis ou Alfalfa.

email
Wordpress SEO Plugin by SEOPressor