Depuis plusieurs années, avec l’émergence et l’explosion du Bien-Être et du Mieux-Être, les complements nutritionnels sont partout…Dans les journaux, à la télévision, sur le Web…et surtout dans nos placards!

Et oui, qui n’a pas, chez soi, de vitamines par exemple?

Les complements nutritionnels, c’est quoi ?

Les complements nutritionnels sont conçus pour palier un manque dans l’alimentation.
Complements nutritionnels
A la base, ils sont faits pour compléter l’alimentation en vue de rétablir une carence.
Aujourd’hui, vu les manques certains de nutriments dans les aliments qui composent nos assiettes, on nous propose de prévenir en consommant ces complements nutritionnels.

Ils se composent des vitamines, minéraux (comme le fer et le magnesium) et de protéines, on retrouve dans quelques plantes certains bienfaits également, du moins en France où les produits sont très contrôlés en amont et en aval de la commercialisation du produit.
Ceci ne s’applique pas à tous les pays loin de là.

Pour les sportifs, les complements nutritionnels sont devenus quasi indissociables du sport qu’ils pratiquent.
En effet, leurs besoins en nutriments est plus élevé qu’une personne à activité physique normale.

Les complements nutritionnels, leur utilisation

On conseille généralement leur utilisation par cure de 3 mois, notamment en Automne jusqu’au début de l’hiver pour renforcer ses défenses immunitaires, puis au printemps pour se ressourcer et se renforcer de nouveau, car la période hivernale met à rude épreuve notre corps et même notre mental.

Il est évident qu’il ne faut pas prendre n’importe quoi, n’importe comment.
Une « posologie » à suivre est indiquée, et il est même conseillé de se faire faire un bilan sanguin simple, prescrit par son médecin traitant, pour ne pas risquer un surdosage.

Prudence

Nous parlons de surdosage car ce n’est pas sans conséquences, pour donner un exemple simple: l’excès de fer peut entrainer des problèmes hépatiques, cela détériore le foie.
L’excès de magnesium risque de provoquer des désagréments digestifs et intestinaux.

Il est vrai qu’il faut avaler une grande quantité de complements nutritionnels pour être en surdosage, bien souvent une diarrhée peut nous rappeler à l’ordre… Notamment lorsqu’on consomme trop de vitamines A, E, K et D: elles restent dans l’organisme, ne s’éliminant pas comme d’autres nutriments.

Bien sûr, il ne faut pas être hermétique à ces solutions complémentaires, le rythme de vie sociétaire actuel ne nous permet pas une alimentation saine tous les jours, il est donc intéressant de savoir qu’on peut éviter d’être trop fatigué, qu’on peut mieux dormir, ou encore être moins stressé sans prendre de médicaments… Il suffit d’être prudent et d’être raisonnable dans les quantités absorbées.
Et pourquoi pas, lorsqu’on a un peu plus de temps, essayer de retrouver, dans nos bons vieux aliments, les nutriments nécessaires à un bon équilibre ?

Le site de la Fatigue
Le site de la Fatigue
Le site de la Fatigue

email
Wordpress SEO Plugin by SEOPressor