Lorsque courbature et fatigue se lient …

Courbature et fatigueJe suis épuisé et j’ai mal partout ! … Nous avons tous prononcé au moins une fois cette phrase, parce qu’un footing ou une séance de tennis nous avait laissé avec courbature et fatigue généralisée.

Mais malgré ces expériences douloureuses, nous savons maintenant que courbature et fatigue ne vont pas toujours de pair, en effet, les courbatures peuvent être liées à des efforts violents sur certains muscles, des efforts modérés mais plus longs dans la durée, ou tout simplement à une infection virale.
Le muscle étant endolori, le sentiment de fatigue qui accompagne cet état est souvent trompeur, et peut être provoqué uniquement par la douleur, diffuse et permanente. Car la douleur fatigue à la longue, c’est un fait.

La courbature « classique » est déclenchée par des micro-lésions, ou des micro-déchirures du muscle, qui laisse alors échapper (plus ou moins vite suivant les individus) du calcium dans les cellules adjacentes, provoquant une réaction inflammatoire, et une douleur plus ou moins importante encore une fois selon la cause et l’intensité.

La fatigue, elle, n’a pas besoin de courbatures pour exister.
Qu’elle soit physique ou psychologique, ses causes peuvent être multiples, comme ses symptômes. Sur un plan physiologique, un état proche de la somnolence est un signe courant de fatigue physique ou nerveuse, l’endormissement restant la phase finale de cet état.

Une sensation de fatigue générale peut cacher des insuffisances vitaminiques, minérales, ou une grande lassitude liée au stress ou au manque de sommeil, par opposition, la fatigue musculaire, clairement identifiée, est liée à un surcroît d’activités physiques inhabituel.
Dans tous les cas, le repos s’impose lorsque courbature et fatigue se mêlent !
Mais attention, de cela aussi n’abusez pas car il ne faudrait pas s’ankyloser, cette sensation est tout autant désagréable, c’est pourquoi par repos on entend une bonne nuit de sommeil agrémentée au coucher d’un massage à l’huile d’Arnica sur les zones de courbature et fatigue, et autres effets de ce qui vous l’a causé s’atténueront naturellement et progressivement… Le lendemain, maintenez vos activités quotidiennes.

Par contre, si cela persiste, il faut consulter un médecin, mais avant cela, voyez si courbature et fatigue ne sont pas liés à un excès de tensions nerveuses qui vous aurait fait contracter les muscles trop fortement tout au long de la journée sans que vous vous en aperceviez. C’est assez courant…
Alors votre flacon d’huile d’Arnica en main (ou autre comme la lavande, ou encore une crème hydratante simple si vous n’avez que ça sous la main), pratiquez de l’auto-massage relaxant.
Cela n’a rien de compliquer, cliquez ICI et profitez de la formation vidéo des techniques d’auto-massage pour le Bien-Être et surtout la Détente, je vous l’offre intégralement !

email
Wordpress SEO Plugin by SEOPressor