La fibromyalgie en quelques mots…

Fibromyalgie... Comment l'expliquer simplementLa fibromyalgie est une maladie handicapante qui se manifeste par des douleurs musculaires intenses, localisées ou diffuses.

La fibromyalgie est souvent accompagnée d’une hypersensibilité au toucher et d’une fatigue physique intense et chronique entre bien d’autres symptômes.
Dans les années 70 et 80 quand on s’y est un peu plus intéressé, elle a été considérée, bien à défaut, comme étant une maladie psychiatrique.

L’Organisation Mondiale pour la Santé (OMS) l’a déclarée comme maladie rhumatismale à partir 1992. La fibromyalgie est une maladie très rare (moyenne comprise entre 0,5% et 4 %) et qui atteint majoritairement les femmes.

Les causes sont discutables selon les médecines européennes ou américaines. Cependant, un dérèglement neuronal et une atteinte du système nerveux central sont les points communs relevés chez fibromyalgiques et mettant tout le monde d’accord. Une prédisposition génétique n’est pas à exclure car il existe des familles ayant enregistrées plusieurs personnes malades indépendamment de leur lieux de résidence ou de leurs habitudes de vie.

La fibromyalgie se manifeste généralement au niveau de la colonne vertébrale, des cotés droit et gauche du corps, des muscles et des tendons.
Des troubles du sommeil également sont rapportés.
Son diagnostic requiert de l’expertise et de l’habileté du médecin. Étant une maladie considérée comme neurologique, la fibromyalgie peut s’aggraver dans des situations de températures extrêmes, d’alimentation insuffisante ou non riche en protéine, d’utilisation exagérée d’aérosol, de stress, de traumatisme,… etc.

Il n’existe pas, à l’heure actuelle, de traitements réellement curatifs prouvés et efficaces, par contre, le patient peut être soulagé à partir du moment où il a une demi-douzaine de symptômes associés, il est considéré comme atteint de fibromyalgie et ainsi commence le traitement, sinon chaque symptôme est traité indépendamment.
Le traitement conseillé est un ensemble d’actions allant des prises d’analgésiques, de gestion du stress et de l’humeur, d’éducation des malades sur la fibromyalgie et des exercices, les thérapies cognitives et comportementales sont souvent conseillées.

email
Wordpress SEO Plugin by SEOPressor