Gestion du stress…

Gestion du stress, 7 trucs et astuces pour le bien-être...
Le stress vous dévore et gâche votre vie quotidienne? Vous avez cherché à de nombreuses reprises à parfaire votre gestion du stress en vain?

Commencez par vous poser les bonnes questions sur l’origine de vos angoisses, ce sera le meilleur moyen d’y remédier.

  • Ne suis-je pas entrain de m’auto-observer ?

  • Le stress est un mécanisme compliqué, il suffit de constater les nombreux écrits sur ce thème de ces 20 dernières années pour s’en rendre compte.

    De nombreux spécialistes conseillent de recourir à l’auto-observation pour déterminer l’origine de son stress, toutefois il semblerait qu’au quotidien, ce conseil se transforme en calvaire pour les malades (car oui, il faut bien parler de maladie pour les personnes souffrant de crises de stress chroniques et démesurées).

    En effet, on relève chez les patients une certaine « démesure dans l’auto-observation », mécanisme qui pousserait les patients à tirer des conclusions injustifiées en fonction de leur état.

    Un patient qui serait pris en pleine crise d’angoisse d’une volonté de gestion du stress serait amené à s’auto-observer selon l’enchaînement suivant « je constate que je suis stressé, le fait d’être stressé provoque chez moi encore plus d’angoisse et de stress ».

    La vraie cause de la crise d’angoisse est alors occultée par la volonté de s’auto-observer.
     
    Cessez donc de trop vous auto-observer, surtout lors de vos « crises » !

  • Mon temps de repos est-il suffisant ?

  • La vie aujourd’hui n’est plus la même qu’il y a vingt ans. Les rythmes de vie effrénés contribuent et provoquent pour bon nombre d’entre nous la mauvaise gestion du stress.

    La seule parade efficace contre cela reste le sommeil récupérateur.

    Demandez-vous tous les jours si votre corps est suffisamment reposé, vous risqueriez d’être surpris !

    Mieux vaut parfois s’accorder une heure de sommeil en plus au détriment d’une heure de loisirs ou de travail domestique ou encore que vous ramenez chez vous. Certes le travail ne sera pas fait, mais vous serez plus performant le jour suivant pour vous rattraper et faire même mieux. Il faut voir cela comme un investissement.

    Un cerveau reposé et lucide sera plus apte à combattre le stress et à être performant qu’un cerveau surmené.

  • N’accorderais-je pas trop d’importance aux critiques ?

  • Une critique n’est pas nécessairement négative, bon nombre de personnes ont tendance à l’oublier. L’importance exagérée que nous accordons à ces phrases peuvent être (à tort) un facteur de stress.

    Une bonne gestion du stress passe aussi par une bonne gestion des critiques. Au lieu de vivre ces répliques comme des attaques, prenez-les comme des comme des outils de développement positifs pour vous.

    Cherchez dans toute critique qui vous est adressée un élément positif, servez-vous en pour progresser, enfin quand elles sont constructives. Ainsi transformez par exemple le  » tu ne m’aides pas assez dans les travaux ménagers » par « tu m’aides dans les travaux ménagers, cela me soulage, mais je serais plus à l’aise si tu pouvais essayer d’en faire plus ». La nuance est dans la compréhension et elle est de taille

    Demandez vous alors comment vous organiser pour être plus performant, cherchez le progrès « pour le plaisir ».

  • Ma vision de moi-même est-elle positive ?

  • Un patient souffrant d’une mauvaise gestion du stress a tendance à se dévaloriser sans cesse, pensant ainsi que si le stress apparaît chez lui de façon démesurée, c’est parce qu’il n’est pas assez bon pour réussir à le gérer lui-même.

    FAUX ! La gestion du stress n’est pas une performance innée, il s’agit d’un entraînement de longue durée, et sachez que personne n’est égal face au stress.
    Ne vous dévalorisez pas, et retenez bien que si certaines personnes sont dépassées par les événements stressants, c’est davantage un problème physiologique qu’un défaut de compétence.

    Soyez généreux avec vous-même, cherchez au quotidien un acte dont vous êtes fier et sur lequel vous pouvez vous complimenter. Reconstruisez votre image, votre confiance en vous, un être confiant est moins sujet au stress.

  • Ai-je des regrets ?

  • Les regrets sont, par définition, des émotions négatives qui n’ont jamais été utiles à qui que ce soit. Ce n’est pas constructif.

    Débarrassez-vous en !

    Dîtes-vous bien qu’au moment où vous avez pris une décision, vous pensiez qu’il s’agissait de la meilleure. A partir de là, aucun regret ne doit subsister.

    Si toutefois certains persistent, optez pour la solution la plus simple : corrigez-les.

    Une personne regrettant de n’avoir pas été assidu à l’école, peinant rédiger une lettre de motivation sans faute grammaticale, pourra par exemple se rendre à un centre de formation pour adultes afin d’y reprendre des cours pour progresser.

    Le stress lié à l’écriture d’un document disparaîtra alors.
    Vous voyez le principe ?

  • Cet événement marquera-t-il ma vie ?

  • Quelle que soit la situation, l’événement qui vous provoque du stress, posez vous une question : Cet événement marquera-t-il ma vie, ou au contraire, vais-je l’oublier dans un futur proche?

    99 fois sur 100 vous vous apercevrez qu’il s’agit d’un événement mineur.

    Prenez du recul par rapport aux différents événements qui font votre vie.

    Si le côté négatif d’un événement ne persiste pas dans le temps, pourquoi perdre le vôtre à y accorder de l’importance ?

  • Suis-je atteint du « syndrome d’exagération »?

  • Nous ne saurions que conseiller l’excellent livre du docteur en psychologie Richard Carlson : Ne vous noyez pas dans un verre d’eau. Tout est dans le titre !

    Plus on est stressé, plus notre vision de la réalité est déformée. Relevons dans le livre susmentionné cette excellente phrase imagée « ne faites pas une montagne d’une taupinière ».

    Il s’agit là du premier facteur de stress, concentrez-vous sur cet élément, vérifiez avec certitude que vous n’exagérez rien. Quoiqu’il en soit et quelle que soit la réponse, ayez en tête un élément : si l’exagération est là, elle ne vous est pas imputable directement, c’est le stress qui parle !

Dans tous les cas, la solution de base pour la gestion du stress est : la Détente.

Oui, je sais que cela peut paraître trop évident, et pourtant, vous qui faîtes des recherches sur le stress, quelle est la dernière fois où vous vous êtes accordé un moment de détente totale même un court instant ?

Surement un sacré moment…
Et bien je vous propose quelques instants de détente au quotidien, sans avoir besoin de personne, sans vous déplacer et gratuitement… Cela vous tente ? Cliquez sur la bannière ci-dessous et profitez d’une formation vidéo que je vous offre intégralement… Allez-y, c’est ci-dessous et c’est maintenant 100% Offert !

Formation Techniques d'Automassage - 4 Vidéos 100% offertes en cliquant ICI

email
Wordpress SEO Plugin by SEOPressor