sieste

La sieste : un moment attendu ou non selon la personnalité, l’activité ou l’organisme de chacun.
Il y a différents types de sieste souvent différenciées par leur durée ou l’intention.
Est-ce bon ou mauvais? c’est la question qu’on se pose.

La sieste : le Pour & le Contre

La sieste peut être utilisée comme complément de sommeil nécessaire notamment pour les personnes qui travaillent en 2/8 ou 3/8. Pourtant, il faut savoir qu’une sieste (aussi longue soit-elle) ne rattrapera pas une trop courte nuit. Même si on se sent moins fatigué, le capital sommeil n’est pas renfloué.
Le travail à des horaires décalés par rapport à un mode de vie classique + des horaires changeant toutes les semaines est d’ailleurs source de débat car l’organisme a besoin de repos principalement la nuit et d’activité le jour…alors concernant le travail de nuit, bon nombre de gens s’inquiètent des conséquences à long terme. Des chercheurs y consacrent des études.

De nos jours, les cycles de sommeil et d’activité ont changé et nous nous adaptons, c’est pourquoi quelques grandes entreprises telles que Google par exemple préconisent la sieste à leurs employés sous forme de temps de relaxation afin qu’ils restent productifs ou le soient encore plus.

Une autre forme de sieste: la micro sieste.
Elle est différente de par sa durée: une vingtaine de minutes. Elle permet de se reposer sans rentrer en phase de sommeil. C’est ici qu’il réside un risque dans la sieste : trop longue, le cerveau peut la percevoir comme le démarrage de la nuit et pour faire nous dirons qu’il se met en mode « nuit » .
Dans ce cas, lorsqu’on s’éveille, on est comme au réveil après une mauvaise nuit.
Bien souvent dans ces cas, il est difficile de s’endormir le soir même…ce qui peut entrainer une sieste le lendemain puis de nouveau des difficultés à s’endormir la nuit venue…etc…et ainsi de suite. On prend alors le risque de se dérégler et d’entrer dans un cercle vicieux…

Selon l’activité il est parfois nécessaire de se garder un temps de sieste et même absolument conseillé dans certains cas comme lorsqu’on travaille de nuit ou encore si on subit des troubles du sommeil car l’organisme a malgré tout besoin de repos et lorsque c’est impossible la nuit on est forcé d’empiéter sur la journée…Il est simplement important de prendre garde à ne pas provoquer (comme nous le citions précédemment) des troubles du sommeil par abus de sieste et du coup dérégler son cycle naturel de sommeil.

Sinon, la sieste peut être tout à fait agréable et utile si on sait l’utiliser à bon escient, comme nous l’apprend cet ouvrage…


…à vous de vous faire votre propre idée, et n’hésitez pas à nous en dire des nouvelles, par commentaires ou mail à votre guise !

Alors, POUR ou CONTRE une petite sieste ?

Le site de la Fatigue

Le site de la Fatigue

Le site de la Fatigue

email
Wordpress SEO Plugin by SEOPressor